En cette période de Coronavirus, l'APEPA et ses bénévoles sont joignables tous les jours, week-ends compris, par mail à apepa@skynet.be ou par tél. 0475 36 36 45 et Facebook.

Quelques liens utiles:

Les conseils d'Irène Knodt sur l'adaptation des consignes "confinement" aux personnes autistes, demandés à midi et reçu quelques heures plus tard:

Irène Knodt est elle-même maman d'un garçon autiste et licenciée en Psychologie Clinique de l'Université de Liège (Ulg-1974), spécialisée en autisme, en 1994 elle a ouvert Le Mistral. Certaines personnes disent qu'elle est une femme de terrain avant tout, la preuve par son message :

Aujourd'hui, j'ai donné ces conseils je ne sais combien de fois aux familles "autistes" ainsi qu'aux solitaires qui me contactent. Il faut aménager un peu mais c'est la règle générale.

  1. Mettre une structure de vie en place

    • Heure du lever,

    • Toilette,

    • Repas,

    • Activités assises,

    • Activités bouger,

    • Rituel lit et heures de sommeil précises

    • Introduire des périodes "loisirs": moment tv ou tablettes ou jeux

  2. Prévoir les repas et afficher les menus (quelqu'un va faire les achats une fois semaine et on fait le menu ensemble à partir de ce que l'on a trouvé)

  3. Ecouter les informations une seule fois par jour sans faire de commentaires... On dit "il faut donc bien rester à la maison pour ne pas être malade, heureusement on n'est pas malade". Personne ne parle virus pendant la journée et essayer de rigoler de ce qui arrive.

  4. Calme: ne pas laisser la tv, la radio, etc allumés, ne pas crier.

  5. Si l'appartement est petit, on peut délimiter une zone "autisme" où seul l'enfant pourra aller (ex : une couverture sur une table de salon fait une tente de repli; pour un adulte cela peut être un fauteuil réservé),... S'il y a suffisamment de places on peut réserver une pièce solution refuge pour chacun.

  6. S'il y a une personne qui télétravaille, elle doit avoir sa place réservée, interdite à l'autisme

  7. Si l'ordinateur doit être partagé (école),fixer des horaires affichés qu'on ne marchande pas par la suite.

  8. Donner des tâches à chacun et surtout à la personne autiste (suivant son niveau et son dynamisme: il faut plus d'énergie pour aller porter les vêtements dans chaque armoire que pour trier)

  9. Fixer les interdits et les afficher.

  10. Afficher les règles d'hygiène dans les toilettes, la cuisine et dans l'entrée.

  11. Tant que l'on peut sortir: fixer une règle: (ex :on tourne en rond dans le parc pendant 1/4 d'heure et on ne touche rien). La règle ne change pas avec le temps ou autre chose. Plus il y a de rituels, mieux la personne se sentira.

  12. En cas de crise d'angoisse, bien faire respirer (inspire 3 expire 5) en mettant la main sur le ventre pour bien se détendre.

  13. Limiter les temps d'écran. Ils doivent être fixés dans le rituel dès le premier jour.

  14. Manger à table, ensemble sans source de bruit, calmement .

  15. Les personnes autistes souffrent moins du coronavirus que les autres car elles ne pensent pas spontanément à demain. Donc faire comme elles: vivre calmement le temps présent.

 

Bon courage à tous.

Quelques conseils faciles à lire et à comprendre:

 

Le clin d’œil de Josef Schovanec : « l’autisme est bon pour la santé », à voir ici:

Communiqué de l'asbl Inclusion:

 

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté la Reine - ASBL fondée en 1975

Reconnue représentative des personnes handicapées et de leur famille

Par arrêté ministériel du 7 juin 2002

Rue du Fond de Malonne, 127 - 5020 Malonne (Namur, Belgique)

+32 (081 74 43 50)

apepa@skynet.be

 

  • Facebook Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now